Retour

Solstare
1766


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Solstare 1766 se présente en un superbe livre relié demi-toile, format 15 x 20 cm, 128 pages.

Dépôt légal mars 2019. ISBN 978-2-9567501-0-9.

Cette édition réunit les quatre fascicules publiés en huit cahiers durant l'année 1766 par Dimitri du Bosquet-du-Bois & ses amis, avec l'assistance du professeur E. Duglo-Bulle.

Une "quatrième de couverture" possible :

Dans un XVIIIe siècle imaginaire, âge d'or des lumières, des sciences & des arts, quelque part en Europe, éclairés par un proche collège d'universitaires & de philosophes, trois jeunes gens fondent à leur tour un journal, où ils dévoilent, outre les thèses les plus farfelues des savants, leurs propres aventures philosophiques, scientifiques & romanesques, guidés aussi par les dieux de l'Olympe.

Car les cataclysmes s'enchaînent : voici que la Lune soudain décrochée se lance projetée sur la Terre !

Qui sauvera le monde, entre les dieux assoiffés de gloire, les savants enfermés dans leur propre folie, & le jeune héros incapable de se faire entendre ?

Vous ne pensiez pas possible de la science-fiction au XVIIIe siècle ? Lisez Solstare 1766, & revenez de votre erreur !

Comment se procurer l'indispensable ouvrage ?

Les voyageurs de passage près du centre du Monde feront un toujours avantageux détour par la librairie de l'imaginaire, le Nuage vert, où se trouvent ordinairement quelques exemplaires, en vente au prix de vingt euros.

Les anciennes, mais aussi les futures, connaissances du professeur Duglo-Bulle trouveront peut-être plus avantageux de lui demander l'envoi postal d'un exemplaire d'essai, en promettant simplement en échange une critique virulente sur une maille de la Toile, ou quelque livre ou curiosité qu'ils jugeraient (à tort) de qualité supérieure. Pour tout cela, il suffit d'envoyer un message à l'adresse ci-dessous, où figurera une adresse postale clairement rédigée, & rien d'autre de sérieux : on oublie trop souvent combien le professeur Duglo-Bulle est inapte, & surtout peu soucieux d'y remédier, à déchiffrer les conventions sociales & diverses règles de civilité implicites en usage sur votre planète.

Halte aux infox !

Les rumeurs, en aucune façon issues de ce roman, qui présentent le jeune Dimitri comme un enfant naturel de Jean-Jacques Rousseau ne reposent sur aucune preuve exacte & doivent être rigoureusement rejetées, même s'il est impossible de nier que les dates coincident effectivement, & que les caractères se retrouvent sur de nombreux points appréciables.

Ce roman séduira néanmoins les amateurs, s'il en existe, qui apprécient simultanément la littérature du XVIIIe siècle, la science-fiction, ainsi que l'humour décalé, & gageons qu'il ne laissera pas insensibles ceux qui n'apprécient que l'un de ces trois domaines à la fois.

Un futur "appel à textes" en perspective ?

Si vous êtes un des quarante-quatre anciens auteurs de Solstare ou des trente-deux anciens auteurs de l'Oulifan, & que vous vous offusquez à juste titre de n'avoir pas été invité à participer à ce nouveau volume, n'attendez plus de recevoir un exemplaire qui n'arrivera pas sans votre demande préalable, & apprenez plutôt qu'il s'agit ici en quelque sorte du pilote d'une nouvelle expérience encore plus grandiose que les précédentes ! Solstare est désormais un roman avec ses personnages et son intrigue propres, mais la participation de nouveaux auteurs, notamment comme membres de cette étrange université, est fortement souhaitable pour la suite... Aux anciennes contraintes d'écriture de Solstare (originalité, humour sans vulgarité, aucune violence, aucune allusion cachée, &c.), s'en ajoutent quelques autres (pas d'anachronisme, pas de fantastique irrationnel, &c.), comme il paraîtra fort clairement à la lecture de ce premier volume.

 


Le livre se commande chez :

  • "solstare" à "orange.fr".

  • Dominik Bertrand / 7, rue des Brulis / 77320 Jouy-sur-Morin / France.